Me faire baiser la bouche sans retenue sur Harfleur

Je cherche un plan fellation Harfleur

Me laisser ton message (3)

moi

jolie normande de seine maritime cherche grosse bite à sucer longuement au cours d’un plan sexe à Harfleur.
J’ai 19ans, plutot bien gaulée, j’en attend tout autant de votre coté, les vieux gros en quete d’une seconde jeunesse ou qui s’emmerdent avec bobonne, c’est pas pour moi, je cherche un mec 30a max, qui aime se faire tailler une pipe par une femme en petite culotte, poitrine à l’air, prete à utiliser ses gros seins naturels pour lui offrir la branlette espagnole de ses fantasmes.
Je cherche pas un homme pour du long terme hein, c’est juste pour voir autre chose. Je suis restée 4ans avec le meme gars, la separation a été diffile mais maintenant j’ai envie d’aller de l’avant, de m’amuser avec un mec que je pourrais jeter dès que je m’en lasserais. Ne le prenez pas mal hein mais c’est le principe de se voir juste pour baiser, pas d’attache, pas de compte à rendre à l’autre, et surtout que chacun se sente libre.
Je recherche donc des beaux mâles bien membrés, physique avenant, gentils et qui aiment éclabousser le joli visage d’une nymphomane avec leur foutre. Je ne peux pas vous accueillir chez moi, c’est trop chaud dans mon immeuble, tout le monde me connait et connait ma famille, je veux pas avoir une réputation de salope ou de fille facile, par contre je peux venir où vous voulez dans que ça depasse pas le departement. Je suis chatain clair, 95d, et voilà ma façon de faire une fellation: je ne mords pas, je ne parle pas, je reste concentré sur le pénis que je suis entrain de faire grossir dans ma gorge. De temps en temps, je regarde le mec pour m’assurer que je m’y prend bien. Quand j’ai une demi-molle dans la bouche, je la ressort completement, je crache sur votre gland et je reparts de plus belle pour un second round. Là en general, j’arrive à le rentrer completement et à le sucer jusqu’aux couilles, j’ai enfin choper la technique de respiration ideal pour tailler une pipe en gorge profonde sans s’ettoufer. Comme quoi l’entrainement ça paie!
Bisous